LATIN, GREC, JUXTA
Plutarque

LA VIE DE PÉRICLÈS

(11-13 ; 36-39)
dimanche 27 juin 2021 par mark

Voici deux extraits clé de la Vie de Périclès, repris de l’édition juxta dans la collection des AUTEURS GRECS :

  1. « Des entreprises de grands édifices, [...] chacun d’iceux dès-lors qu’il fut parfait, sentait déjà son antique quant à la beauté, et néanmoins quant à la grâce et vigueur, il semble jusques aujourd’hui qu’il vienne tout fraîchement d’être fait et parfait, tant il y a ne sais quoi de florissante nouveauté, qui empêche que l’injure du temps n’en empire la vue, comme si chacun desdits ouvrages avait au-dedans un esprit toujours renjeunissant, et une âme non jamais vieillissante qui les entretînt en celle vigueur. » (trad. Jacques Amyot).
  2. La fin de sa vie, avec l’inoubliable « que nul Athénien, pour occasion de lui, n’avait oncques porté robe noire. »

Le texte et les traductions de l’édition originale (H. Lebasteur, Hachette, 1893) ont été revus et corrigés par Mark De Wilde, grâce au commentaire de Ph. A. Stadter, A Commentary on Plutarch’s Pericles, Chapel Hill/London, 1989.

Ce texte peut faciliter la lecture du même passage dans le Griechisches Lesebuch, chapitre II.4.

Pour la Vie intégrale, nous proposons une réédition de la traduction classique de Jacques Amyot, Les vies des hommes illustres, grecs et romains, comparees l’une avec l’autre par Plutarque de Chæronee, II. volume, 1567.


titre documents joints

Jacques Amyot — La vie de Périclès

27 juin 2021
info document : PDF
282.5 ko

Salamis juxta

4 mai 2021
info document : PDF
210.4 ko

Salamis juxta A5

4 mai 2021
info document : PDF
285.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 563 / 597229

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TRADUCTIONS JUXTALINÉAIRES   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License