LATIN, GREC, JUXTA
Comment rédiger une lettre ?

LE TRAITÉ DE L’ART ÉPISTOLAIRE DE L’ABBÉ J. VERNIOLLES

vendredi 6 juillet 2012

À qui le talent de bien faire une lettre n’est pas absolument indispensable ?

« Nous sommes convaincu depuis longtemps qu’il existe une lacune dans notre enseignement classique et littéraire. On exerce beaucoup les enfants sur les divers genres de compositions dont les règles sont tracées dans les cours de rhétorique et d’humanités ; mais la lettre et le style épistolaire sont généralement négligés. Et pourtant quel est celui à qui le talent de bien faire une lettre n’est pas absolument indispensable ? Même parmi ceux dont l’éducation a été cultivée, il en est peu qui, dans le cours de la vie, éprouvent le besoin d’écrire une harangue, une description, une amplification, un récit. Tout le monde, au contraire, est obligé d’écrire des lettres, et il est honteux d’ignorer les formes, les bienséances, le style que l’on doit y employer. »

Abbé J. Verniolles

Attention aux restrictions introduites par la licence notamment en matière de diffusion. L’utilisation scolaire n’est pas gênée. Le fichier pdf est protégé par un mot de p as se : juxta


Documents joints

Traité de l’Art épistolaire - version 2.

7 juillet 2012
Document : PDF
566.8 ko

Traité de l’Art épistolaire de l’Abbé J. Verniolles.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 223429

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site DIVERS OUVRAGES   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License